Baume bio pour les pieds secs


Suite à mon article précédent, comme promis, vous trouverez ci-dessous la recette de mon merveilleux baume ! En fait, le procédé de fabrication est similaire à la recette pour le baume pour le corps à la vanille.

> Temps de réalisation : 30 mns

> Niveau : facile

> Coût de revient : environ 4.15€ pour 100ml (hors contenant)

> Matériel & ingrédients nécessaire :

- 1 pot de 100ml pour mettre le baume
- 1 balance de précision au 0,1g près
- 1 bol chauffant
- 1 une spatule
- 1 petit pot en verre
- 20g de beurre de karité bio
- 20g de beurre de mangue
- 29g d’huile végétale de macadamia bio
- 5g d’huile d’avocat bio
- 7g de macérât huileux de calendula bio
- 3g d’acide stéarique
- 7g de cire d’abeille bio
- 2 cuillères Smigen d’arrow root bio
- 2 cuillères Smigen (0.1g) d’allantoine
- 1 goutte de vitamine E

Le choix des ingrédients :

- Le beurre de karité bio : il permet de protéger, adoucir et régénèrer la peau et les cheveux, en absorbant une partie des rayons UV, en jouant un rôle anti-inflammatoire (il apaise et calme les irritations), en facilitant le cicatrisation, en nourrissant et en hydratant en profondeur.
- Le beurre de mangue : il est adoucissant , nourrissant, apaisant, régénérant.
- L’huile de Macadamia bio : c’est une huile non grasse qui est  restructurante, nourrissante, hydratante, apaisante et adoucissante. Elle apporte une légère protection face aux rayonnements UV.  Elle stimule la micro-circulation locale et draine le système lymphatique. Elle est caractérisée par un odeur de noix.
- L’huile d’avocat bio : c’est une huile assouplissante, protectrice et très douce. Elle redonne de l’élasticité à la peau. Elle est aussi régénérante et restructurante et agit contre le vieillissement cutané : elle protège la peau en profondeur et la fortifie contre les agressions du soleil et du froid. Elle est aussi cicatrisante et calmante : elle fait des merveilles sur les petits bobos du quotidien et les vergetures.
- Le macérât huileux de calendula bio : le macérât huileux de calendula est antiseptique, cicatrisant, assouplissant, reconstituant et anti-inflammatoire. Il peut s’utiliser dans des formulations de produits pour  traiter les problèmes cutanés comme les irritations, les brûlures, les crevasses, les mains gercées, les coups de soleil, les engelures, les petites plaies, le feu du rasoir, la psoriasis, l’eczémas, les brûlures, les douleurs, les démangeaisons, les urticaires, les piqûres d’insectes.
- La cire d’abeille bio : elle permet d’épaissir et durcir les préparations. Elle contribue également à la stabilisation des émulsions.
- L’acide stéarique : il s’utilise surtout comme facteur de consistance pour épaissir les préparations cosmétiques, enrichir et stabiliser les émulsions, durcir les baumes. Il est également nourrissant et adoucissant.
- L’arrow root bio : il permet d’atténuer le toucher gras des baumes.
- L’allantoïne : elle est cictrisante, réparatrice, apaisante, anti-inflammatoire, hydratante et adoucissante.
- La  vitamine E : elle est très connue pour ses propriétés anti-oxydante qui permet d’éviter le rancissement des huiles et des beurres. C’est un conservateur naturel très largement utilisé en cosmétique maison pour tous les produits qui contienne des huiles ou des beurres.

> La recette :
Mettez dans le bol chauffant le beurre de karité, les huiles, puis le macérât huileux, l’acide stéarique et la cire à fondre ensemble sur la position 2 du bol chauffant (environ 65-70°). Quand le tout est bien fondu et que vous obtenez un liquide transparent, versez-le dans le pot qui contiendra votre baume. Attendez que le mélange refroidisse un peu. Mélangez ensemble dans un petit pot en verre l’arrow root et l’allantoine. Quand le mélange refroidit (vous le voyez également quand il commence à changer de consistance en s’épaississant et perd de sa transparence), ajoutez en pluie et par petite quantité successive le mélange poudreux d’arrow root et d’allantoine. Ajoutez ensuite la vitamine E.Voilà votre baume est fait ! Il vous faudra attendre quelques heures pour qu’il durcisse et que vous puissiez commencer à l’utiliser. Il faut environ 24h pour qu’il adopte sa texture définitive.

> Conservation : bien conservé et fabriqué dans des conditions d’hygiène optimales, votre produit pourra se conserver au moins 3 mois.


Laisser un commentaire

Infos
Bien être